20 mars 2006

Sedrique

Alors là, on m'avait jamais fait ce coup là encore...
Mon prénom n'est quand même pas un prénom " rare ", on le rencontre moins souvent, je veux bien l'admettre. Le pic des " Cedric ", c'était à la fin des années 70 - début des années 80 (oh, la claque, ça fait un drôle d'effet d'écrire ça !) mais de là à l'écrire comme la demoiselle du Starbucks Opéra l'a écrit, je dis ' non ' ;-) Prochaine fois que j'y vais, je lui dirai " Jean-Paul "...

Enregistrer un commentaire